L'Île au Bonheur

Hommes, atomes et cécité volontaire

Auteurs :

Editeur :

  • LE POMMIER

Collection :

24,00
24,00

L'Île au Bonheur

Acheter

24,00
24,00
Retour en haut

Informations sur l’ouvrage

De Hiroshima à Fukushima, et retour

Le Bronx, 1945. Par une moite après-midi d’août, un gamin dont la famille a fui le nazisme écoute la radio. Surgit la voix du président Truman : une seule bombe, « atomique », a rasé Hiroshima. « Le plus grand succès de la science organisée de toute l’histoire. » De cet événement, le petit garçon retiendra notamment la photo d’une absence : un homme retiré de son ombre par la déflagration. 

Adulte, le gamin deviendra physicien : ancien directeur de laboratoire au CNRS, Harry Bernas est aujourd’hui un scientifique reconnu dans le domaine des nanosciences, et son histoire n’a cessé de croiser celle de la science nucléaire. Jusqu’à Fukushima. Fruit d’un programme nucléaire ayant occulté les risques d’un tsunami pourtant documentés, le drame de 2011 a agi comme un révélateur de la cécité volontaire des hommes sur les conséquences de leurs choix techniques et sociaux.

Dans ce captivant récit qui entremêle souvenirs personnels et réflexions scientifiques, Harry Bernas tente de comprendre d’où vient cet aveuglement délibéré. Lucidement, mais sans aucun fatalisme, il met au jour comment, du projet Manhattan aux réacteurs GEN-IV en passant par la politique « Atomes pour la paix » d’Eisenhower, on en est venu à modifier insensiblement la finalité même de la science, dont l’objet ne consiste plus à connaître le monde, mais à la rendre perméable au pouvoir. Ou comment Newton et Einstein ont été supplantés par Jeff Bezos et Elon Musk.

Nous pensions vivre paisiblement sur l’île au Bonheur. En japonais, « île au Bonheur » se dit Fukushima…

Traduction de Nancy Huston

Mots clés associés

  • 312 Pages
  • 24,00 €
  • ISBN : 978-2-7465-2556-6
  • Date de parution : 24/08/2022
  • Dimensions : 14x21 cm
  • Format : Broché
  • Impression : Noir et blanc
En savoir +

Auteurs

Auteurs :

Auteur de quelque 250 articles scientifiques publiés dans les revues internationales à comité de lecture, Harry Bernas a contribué à deux ouvrages universitaires et publié des articles dans American Historical ReviewThe TimesSciences et avenir, ainsi que dans Le MondeLibération et Les Échos.

Romancière et essayiste, Nancy Huston est également traductrice. Lauréate du prix Femina 2006 pour Lignes de faille, elle utilise une technique de double écriture pour tous ses romans, en anglais et en français. Son dernier roman, Arbre de l’oubli, a paru aux Éditions Actes Sud en 2021.